33ème COMMUNAUTE EVANGELIQUE REGION SANKURU

33ème C.E.R.S

B.P. 1673 KANANGA

"Sur ce roc je bâtirai mon assemblée,..." Matthieu 16v18

Les éléments de menu en rouge contiennent des informations récemment mises à jour.

Le fruit de l’Esprit : La Bonté

« Mais le fruit de l’Esprit est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté,
la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. » (Galates 5:22-23).

 Il était une fois un chrétien qui gardait des poules sur un vaste terrain derrière sa maison. Il a remarqué pendant un certain temps que son grand poulailler semblait perdre une ou deux poules. Il a découvert qu’un de ses voisins les déplaçait ! Il a dit à sa femme qu’il allait faire le tour et confronter l’homme. Mais sa femme lui a dit de ne pas s’inquiéter et qu’elle allait régler le problème. Cet après-midi-là, elle a choisi l’un de leurs meilleures poules, l’a prise et elle a préparé une belle grande tarte au poulet. Ce soir-là, elle l’a apportée à leur voisin comme un cadeau. Le couple n’a plus jamais perdu une autre poule.

 La bonté décrit la qualité morale des vies vécues en communion avec Dieu. La bonté est étroitement liée à la gentillesse. Mais les commentateurs ont suggéré que la bonté exprime la compassion et la tendresse. Alors que la bonté agit parfois d’une manière bienveillante, comme dans notre histoire, et parfois de manière plus énergique. Mais elle a toujours un défi moral et la conviction qui lui est associée. Il y a des moments où nous devons être réprimandés et corrigés. Les proverbes nous enseignent qu' « un ami aime en tout temps » (Proverbes 17:17). Il nous enseigne aussi : « Les fidèles sont les blessures d’un ami » (Proverbes 27:6). La bonté n’est pas toujours douce, mais elle est toujours une expression d’amour. Le Seigneur Jésus décrit ses disciples comme « le sel de la terre ». Nos vies devraient avoir un avantage moral pour eux. Cela ne devrait pas être l’auto-justice ou donner l’impression que nous sommes meilleurs que les autres; elle doit être le reflet du Seigneur Jésus dans nos vies.

 Barnabas est décrit comme « un homme de bien, plein d’Esprit Saint et de foi » (Actes 11:24). Nous rencontrons Barnabas pour la première fois à la fin des Actes 4 lorsqu’il a vendu un champ et apporté tout le prix aux Apôtres (Actes 4:36-37). Son action est en contraste avec la tromperie d’Ananias et de Saphira dans Actes 5:1-11. Cela a marqué Barnabas comme quelqu’un qui, en réponse à l’amour du Sauveur pour lui, est devenu une auto sacrifice serviteur de Jésus-Christ. C’est Barnabas qui a vu la bonté de Dieu dans la vie de Saül et l’a amené aux Apôtres (Actes 9:27). Comment la bonté de Dieu a-t-elle été montrée à Saül ? Par la puissante présence du Sauveur dans la gloire, ses paroles de condamnation et en faisant tomber Saül aveugle. Comment Paul a-t-il décrit la personne qui lui a fait ça ? Comme « Le Fils de Dieu qui m’a aimé. » Après l’œuvre remarquable de Dieu à Antioche, Barnabas a été envoyé par les Apôtres pour les encourager. Il nous est dit qu’il « les a encouragés à tous de rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur » (Actes 11:23). C’est après cet encouragement que nous apprenons que les disciples du Seigneur Jésus à Antioche ont pour la première fois été appelés chrétiens. Ils n’ont pas inventé le nom eux-mêmes; il leur a été donné par la société dans laquelle ils vivaient parce que leur vie reflétait Christ. Les premiers disciples ont été reconnus par leur humilité, leur grâce et la « salinité » de leur vie qui, dans l’amour, a défié le monde dans lequel ils vivaient.

 La bonté est une partie essentielle du témoignage chrétien. Le Seigneur Jésus s’est mis à faire le bien. Dans Éphésiens 2:4-9, après avoir décrit la richesse de la miséricorde, de la grâce et de la bonté de Dieu, Paul écrit : « Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions. »

 Après s’être souvenu du Seigneur Jésus le dimanche matin et puis que nous entrons dans les responsabilités d’une nouvelle semaine, que Sa bonté soit vue en nous.

Gordon D Kell

145, Avenue du commerce, quartier Tshinsambi, commune de Kananga (Kasaï-Central, RD Congo)

Notre Site Web copyright© cers. Tous droit réservés.

Si vous voulez contacter le Webmaster cliquez ici