33ème COMMUNAUTE EVANGELIQUE REGION SANKURU

33ème C.E.R.S

B.P. 1673 KANANGA

"Sur ce roc je bâtirai mon assemblée,..." Matthieu 16v18

Les éléments de menu en rouge contiennent des informations récemment mises à jour.

« Restez ici et veillez avec Moi ».

Puis Il leur dit: « Mon âme est extrêmement triste, jusqu’à la mort. Restez ici et veillez avec Moi » (Matthieu 26:38).

 Dans le Jardin de Gethsémané (Matthieu 26:36-46) Pierre, Jacques et Jean n’ont pas vu le Seigneur Jésus dans sa gloire comme ils l’avaient fait sur le Mont de Transfiguration. Mais ils ont entendu Sa voix: « Mon âme est extrêmement triste, jusqu’ à la mort. Restez ici et veillez avec Moi. Ils étaient présents lorsque le poids de la croix se joignait à Sa sainte âme.

 Nous voyons Pierre, Jacques et Jean être emmenés pour la dernière fois par le Seigneur en Sa présence en tant que témoins. Le Seigneur les a emmenés dans une maison pour assister à Son pouvoir sur la mort. Puis Il les prit à une montagne pour voir Sa Gloire. Maintenant, nous les voyons amenés dans un jardin pour assister à Son amour souffrant. La communion avec Christ ne signifie pas avant tout que nous voulions être en présence du Seigneur, mais comprendre qu’Il veut que nous soyons en Sa compagnie. Dans le Jardin de Gethsémané, nous commençons à découvrir combien cela a coûté au Seigneur d’enlever toute la distance créée par le péché et la désobéissance. Gethsémané nous ramène à Eden et à un jardin glorieux fait comme un endroit où Dieu pourrait être proche de nos premiers parents. Mais ce jardin de proximité est devenu l’endroit où une terrible distance, avec toutes ses conséquences sont entrées.

 Le Seigneur a commencé son ministère dans l’isolement d’un désert où il a vaincu Satan. À la fin de son ministère, Il mesure la distance du péché dans un jardin face à l’isolement du Calvaire. Et Il lance un appel à ses disciples avec les mots : « Restez ici et veillez avec Moi ». Il est humiliant de savoir que le Seigneur voulait la présence de Ses disciples. Pierre était si confiant de sa capacité de se tenir aux côtés du Seigneur, mais avec Jacques et Jean, et non pour la première fois, il s’endormit. C’est à Pierre que le Seigneur dit avec tristesse: « Quoi! Tu ne pourrais pas veiller avec Moi une heure ? Veillez et priez, de peur d’entrer dans la tentation. L’esprit est en effet disposé, mais la chair est chair est faible » (versets 40-41). À Gethsémané, nous apprenons notre faiblesse, mais nous assistons aussi à la puissance de l’amour de Christ à Son Père et à nous. Les anges ont célébré à la naissance du Seigneur, et dans le désert, Luc raconte le ministère d’un ange au Sauveur dans le jardin (Luc 22:43). À sa naissance, les anges se réjouirent et les bergers sont venus. A Gethsémané, ceux qu’Il aimait étaient là et le ciel rendait un service angélique. Au Calvaire, il était seul.

 Dans ces moments saints, nous apprenons quelque chose de l’ampleur du coût de notre Salut et de la profondeur de l’amour du Fils de Dieu qui a dit à Son Père: « Que ta volonté soit faite » (verset 42 ). C’est notre privilège de venir ce matin, à son invitation, pour rester et regarder en arrière, avec des cœurs adorateurs, au Calvaire. Et pour tracer l’amour qui était plus fort que la mort et chercher à répondre dans une gratitude sans bornes,

 « O viens mon âme, et regard e ce grand chagrin, cette couronne d’épines :
Vois là-bas, dans la stupéfaction profonde, Ta sentence portée.
À toi, Ô Seigneur Sauveur, Qui a lavé dans le sang nos péchés,
Notre gratitude sans bornes Ses remerciements paieraient ».

Gordon D Kell

145, Avenue du commerce, quartier Tshinsambi, commune de Kananga (Kasaï-Central, RD Congo)

Notre Site Web copyright© cers. Tous droit réservés.

Si vous voulez contacter le Webmaster cliquez ici