33ème COMMUNAUTE EVANGELIQUE REGION SANKURU

33ème C.E.R.S

B.P. 1673 KANANGA

"Sur ce roc je bâtirai mon assemblée,..." Matthieu 16v18

Les éléments de menu en rouge contiennent des informations récemment mises à jour.

Samuel et Israël

« Et la parole de Samuel est venue à tout Israël » (1 Samuel 4:1).

 La relation de Samuel avec la nation d’Israël commence en 4:1 : « Et la parole de Samuel est venue à tout Israël ». Juste au moment où nous pensons que les choses ne peuvent pas empirer, quelque chose de plus terrible se produit. 1 Samuel 4 commence par l’introduction de Samuel à la nation qu’il devait servir pendant si longtemps. Il se termine par la naissance d’I-Kabob, ce qui signifie que « la gloire est partie d’Israël ». Le conflit entre Israël et les Philistins, qui est rapporté dans ce chapitre, culmine avec les fils d’Eli, Hophni et Phinées, mettant l’Arche de l’Alliance en bataille à la demande des anciens d’Israël. Dieu ne bénira pas une nation désobéissante. Ils s’attendaient à une victoire comme celle de Jéricho lorsque l’arche était un foyer de bénédiction, mais ils se sont tragiquement trompés. Israël a été vaincu, Hophni et Phinées ont été tués, l’arche a été prise et le choc des nouvelles a causé la mort d’Eli et la naissance d’I-Kabod. Ces terribles événements nous rappellent solennellement la folie de prétendre servir Dieu extérieurement alors que dans nos cœurs et par notre pratique, nous sommes si loin de Lui ; ce qui a été décrit comme, « Haute conversation et marche basse ». La vie de Samuel nous enseigne la vérité vitale que Dieu regarde sur le cœur. Dans notre hypocrisie, nous pouvons tromper des étrangers, des amis, même la famille et, surtout, nous-mêmes. Mais nous ne pouvons jamais tromper Dieu.

 L’hypocrisie des Israélites est un avertissement pour nous. Israël n’avait pas cessé d’adorer Dieu et, dans leur détresse, ils Le priaient. Mais ils ont aussi continué à adorer les idoles. Il est possible, et souvent à la base de notre propre faiblesse spirituelle, pour nous d’adorer en tant que chrétiens, mais d’avoir des choses dans nos vies qui sont effectivement des idoles. Il est surprenant de voir comment nous pouvons consacrer d’immenses temps, d’énergie et de ressources à des choses passagères comme le sport, le divertissement, l’argent et les biens matériels dans la mesure où le Seigneur prend une deuxième place, voire une place plus faible dans la vie. C’est pourquoi l’avertissement de l’apôtre Jean : « Petits enfants, gardez-vous des idoles » est si important.

 Le retour de l’arche en Israël dans le chapitre 6 est une histoire merveilleuse qui a ramené Israël à Dieu. Samuel a conduit leur retour. Il leur dit : « Si vous retournez au Seigneur de tout votre cœur, alors mettez de côté les dieux étrangers et les Astartés parmi vous, et préparez vos cœurs pour le Seigneur, et ne le servir que Lui seul; et Il vous délivrera » (1 Samuel 7:3). Israël écouta Samuel et abandonna les idoles qu’ils avaient adorées.

 Samuel était un homme de prière. Il a réuni Israël avec la promesse : « Rassemblez tout Israël à Mitspa, et je prierai le Seigneur pour vous » (verset 5). Dans le verset 8, le peuple demanda à Samuel de ne pas cesser de prier pour eux et, au verset 9, Samuel crie au Seigneur et le Seigneur des répond. La victoire sur les Philistins suit et après Samuel érige une pierre et l’appelle « Eben-Ezer » - jusqu’à présent, le Seigneur nous a aidés. En réfléchissant à ce que Dieu a fait pour nous et à ce qu’Il veut faire en nous et à travers nous, nous amène au Trône de Grâce dans un ministère de prière et d’intercession : « J’exhorte tout d’abord à ce que les supplications, les prières, les intercessions et les remerciements soient faits pour tous les hommes » (1 Timothée 2:1).

Gordon D Kell

145, Avenue du commerce, quartier Tshinsambi, commune de Kananga (Kasaï-Central, RD Congo)

Notre Site Web copyright© cers. Tous droit réservés.

Si vous voulez contacter le Webmaster cliquez ici