33ème COMMUNAUTE EVANGELIQUE REGION SANKURU

33ème C.E.R.S

B.P. 1673 KANANGA

"Sur ce roc je bâtirai mon assemblée,..." Matthieu 16v18

Les éléments de menu en rouge contiennent des informations récemment mises à jour.

Samuel et Eli

« Et l’enfant Samuel a grandi en stature,
et agréable à la fois à l’Éternel et aux hommes »
(1 Samuel 2:26).

 La vie de Samuel est racontée dans le contexte de cinq relations ; Ses relations avec Anne sa mère, Eli, le Grand Prêtre, la nation d’Israël, Saül, le premier roi d’Israël, et David, le roi berger de Israël. Mais c’était avant tout sa relation avec Dieu. Anne a jeté les bases de la vie de Samuel. Elle nous a laissé d’importantes leçons pratiques sur le ministère d’une mère pieuse. Ce ministère était enraciné dans la responsabilité de prier pour nos enfants avant même qu’ils ne naissent et tout au long de leur vie. C’était une adoratrice de Dieu qui était prête à sacrifier pour son enfant et elle a créé une maison qui est devenue le centre du grand ministère de Samuel. C’était la mère que Samuel avait, et son engagement envers lui préparait Samuel à une vie de service pour Dieu.

 Mais la relation de Samuel avec Eli était d’une autre façon. Quand nous rencontrons Eli pour la première fois, il confond le comportement spirituel d’Anne avec l’ivresse. Et nous découvrons vite que Dieu l’a tenu responsable du comportement épouvantable de ses fils qui ont occupé des postes élevés en tant que prêtres. Dans son obéissance à Dieu, il semblait qu’Anne avait donné son fils entre les mains d’un homme qui manquait de leadership spirituel et tolérait l’immoralité grossière dans sa propre famille. Dieu a tenu Eli responsable de la corruption spirituelle au cœur du déclin d’Israël. Mais Anne n’avait pas donné son fils à Eli, mais à Dieu qui lui avait donné Samuel. La foi d’Anne était en Dieu, et Dieu a commencé à travailler dans le cœur de Samuel au milieu des ténèbres de la maison d’Eli.

 Bien qu’il se soit vu dans une situation aussi problématique, Samuel s’est développé agréable à Dieu et aux hommes, une déclaration qui rappelle le Seigneur Jésus dans Luc 2:40 et 52. Dans 1 Samuel 3:1, nous apprenons que les choses étaient à un tel creux spirituel en Israël que la parole de Dieu était rare. Lorsque la parole de Dieu vient, c’est à Samuel quand il est encore un garçon. D’une part, c’est très condamnant parce qu’il n’y avait pas d’adulte que Dieu pouvait utiliser. D’autre part, il démontre que Dieu travaillait d’une manière nouvelle. Samuel ne connaissait pas Dieu, et la parole de Dieu ne lui avait pas été révélée (3:7). Et comme Dieu lui parle, Samuel confond que c’est Eli qui l’appelle. Le vieil homme finit par se rendre compte que Dieu parlait au garçon et lui donne quelques conseils sages: « Parle Seigneur, car ton serviteur écoute ». Cette attitude a marqué Samuel pour le reste de sa vie. Ce que Dieu dit, il fit. Lorsque nous découvrons la même capacité enfantine d’écouter et de faire ce que Dieu nous demande, nous faisons l’expérience de Sa présence et de sa puissance.

 Le message de Dieu à Samuel n’était pas un message heureux. Il prédit le jugement de la maison d’Eli. Quand Eli demande à Samuel ce que Dieu avait dit, le garçon n’est pas marqué par l’orgueil que Dieu lui avait parlé au-dessus de tous les autres, mais avec une tristesse qu’Il a parlé dans le jugement. Comme le Seigneur Jésus, le ministère de Samuel était caractérisé par la grâce et la vérité. Après cette rencontre avec Dieu, nous apprenons que « Samuel a grandi, et le Seigneur était avec lui » (verset 19), il a été « établi comme prophète » (verset 20) et « le Seigneur s’est révélé Lui-même à Samuel » (verset 21). Pour être un serviteur utile de Dieu, nous devons être préparés et apprendre directement du Seigneur. Ce n’est pas bon de vivre notre vie à partir des expériences des autres chrétiens. La parole de Dieu doit avoir un effet direct dans nos cœurs afin que nous puissions accomplir Ses buts et témoigner de Sa réalité, quelle que soit la sombreur du jour.

Gordon D Kell

145, Avenue du commerce, quartier Tshinsambi, commune de Kananga (Kasaï-Central, RD Congo)

Notre Site Web copyright© cers. Tous droit réservés.

Si vous voulez contacter le Webmaster cliquez ici