33ème COMMUNAUTE EVANGELIQUE REGION SANKURU

33ème C.E.R.S

B.P. 1673 KANANGA

"Sur ce roc je bâtirai mon assemblée,..." Matthieu 16v18

Les éléments de menu en rouge contiennent des informations récemment mises à jour.

« Non oublié »

Je vous recommande Phoebe notre sœur... et le frère Quartus (Romains 16:1 et 23).

 J’ai toujours trouvé les premiers et derniers mots et chapitres des livres de la Bible particulièrement intéressants. Ayant dit que vous pourriez être pardonné de penser que Romains 16 est surtout une liste des noms des amis de Paul avec peu de pertinence aujourd’hui. Dieu a écrit des listes des noms de beaucoup de gens dans la Bible. Et la plupart d’entre eux, nous n’en savons rien. Mais Dieu sait tout d’eux. Sauf si nous sommes particulièrement célèbres, nos noms seront oubliés par les gens relativement rapidement. Les pressions de la vie moderne, et certainement les restrictions croissantes de la crise de COVID, peuvent faire que beaucoup se sentent seuls et isolés. Mais la valeur de Dieu pour nous est immense et nous avons un Sauveur qui nous dit que nos noms sont sur Ses épaules, sur Son cœur (Exode 28:12,29) et sur les paumes de Ses mains; « Je ne vous oublierai pas. Voici, je vous ai gravé sur les paumes de mes mains » (Ésaïe 49:15-16).

 Paul nous donne une idée de cette valeur comme il se souvient de ses amis et autres croyants. Il rappelle 26 personnes par leur nom et se réfère à d’autres. Ceci inclut 10 femmes, Phoebe, Priscilla, Marie, Tryphène et Tryphose, Perside, la mère de Rufus, la sœur de Nérée, Junias et Julie. Phoebe est mentionnée d’abord comme une servante de l’église et aide de beaucoup. Une description aussi simple mais puissante ; l’Esprit Saint est appelé l’Aide. Paul se souvient d’Andronicus et Junia, qui étaient peut-être mari et femme. Ils étaient ses parents et ses codétenus, respectés par les apôtres et chrétiens depuis environ 25 ans. Paul souligne ces caractéristiques que nous devrions valoriser en tant que peuple de Dieu ; vies de service, de fortes relations chrétiennes, de souffrance, d’expérience, de générosité et d’apprentissage. Nous ne devrions jamais laisser la fragilité et la faiblesse des chrétiens plus âgés nous faire oublier la valeur du disciple de toujours vécu pour Dieu.

 En même temps, les jeunes étaient aussi dans le cœur et l’esprit de Paul. Timothée en est un exemple remarquable au verset 21. Les maisons chrétiennes et les familles de Priscilla et Aquila (verset 5) Aristobule (verset 10), Narcisse (verset 11) et Gaius (verset 23) sont mis en évidence. Les maisons familiales étaient des lieux d’accueil et souvent où les églises se rencontraient. La maison chrétienne était au centre de l’église chrétienne primitive. Aujourd’hui, dans un contexte de rupture familiale généralisée, nos maisons sont à l’avant-garde du témoignage chrétien. Les grands et les petits sont placés ensemble dans le verset 23, « Eraste, le trésorier de la ville, et notre frère Quartus, vous saluent ». L’église primitive n’était pas un lieu où la partialité était permise, mais les distingués et les ordinaires étaient égaux aux yeux de Dieu.

 Paul termine sa grande lettre avec le Dieu de paix et de grâce (20), de puissance (25) et de sagesse et de gloire (27). Nous connaissons le Dieu de paix et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ. Nous avons l’Esprit tout-puissant de Dieu qui habite dans nos cœurs. La sagesse de Dieu nous est révélée dans Sa parole, et en Christ nous avons l’espérance de gloire. Il n’a pas, et il n’oubliera jamais aucun de Son peuple ; « Car Il est notre Dieu, et nous sommes le peuple de son pâturage, et les brebis de Sa main » (Psaume 95:7).

Gordon D Kell

145, Avenue du commerce, quartier Tshinsambi, commune de Kananga (Kasaï-Central, RD Congo)

Notre Site Web copyright© cers. Tous droit réservés.

Si vous voulez contacter le Webmaster cliquez ici